Une polémique justifiée sur la vague de bannissement?

Le 7 juillet dernier, Ubisoft nous avait présenté les prochaines étapes de la lutte contre les tricheurs. Parmi les mesures Anti-Cheat qui furent annoncées, le studio avait daté une vague de bannissement de joueurs ayant reçus l’aide d’un tricheur. Aujourd’hui, celle-ci est au centre de nombreux débats.

Il n’y a rien de plus énervant, que de perdre un match classé, à cause d’un tricheur dans l’équipe adverse qui boost certaines personnes. Après l’analyse des bases de données, Ubisoft avait trouvé pas moins de 1300 comptes à l’échelle mondiale, qui ne respectaient pas le code de conduite.

Initialement prévue le 16 juillet, la vague de bannissement fut décalé au 23. C’est avec satisfaction que nous pouvions admirer toutes ces personnes se faire bannir. Néanmoins, il s’est avéré que ces joueurs n’ont reçu qu’un ban pour 15 jours. Ces personnes ne recevront par ailleurs pas leur récompense de rang lors de la prochaine saison. Des mesures qui s’avères vraiment absurdes et inutiles. Qu’en pensez-vous ?

Malgré la colère des internautes et des joueurs, Ubisoft nous affirme qu’il ne s’agit que d’une mesure temporaire. Celle-ci permettrait au studio de peaufiner le système de compensation des gains et pertes de MMR occasionné par une partie avec un tricheur. De plus amples informations nous seront communiquées prochainement.

T'en penses quoi ?
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments