Rainbow Six déclare la guerre contre les tricheurs (47898 bans depuis 2020)

Après avoir parlé des différents problèmes de Rainbow Six Siege, Ubisoft revient sur la lutte contre les tricheurs. 47 898 comptes bannis depuis le début de l’année et le chiffre n’est pas prêt de s’arrêter.

Peu importe le jeu, la guerre contre les tricheurs est une bataille sans fin. Lorsqu’un côté attaque, l’autre contre-attaque. Et ce schéma se répète de manière continue depuis un certain temps sur Rainbow Six Siege. Aujourd’hui par l’intermédiaire d’un blog post, le studio nous fait part de son engagement et sa lutte contre les tricheurs.

C’est une guerre que nous menons de front, car l’intégrité compétitive est fondamentale dans Rainbow Six Siege. Que vous disputiez un match classé ou un simple match rapide, le résultat devrait être uniquement déterminé par vos compétences et celles des 9 autres joueurs présents. La défense de l’intégrité compétitive contre les tricheurs est et restera l’un des objectifs prioritaires de l’équipe de développement de Rainbow Six Siege.

Après avoir connu des jours sombres et de nombreux coups de gueule, Ubisoft semble avoir compris le message. Plus de transparence et plus de communication. Le jeu d’intervention tactique multijoueur continue de grandir. Grace à des mécaniques uniques il attire de nombreux joueurs de jour en jour. Afin d’offrir une expérience optimale, le studio met en œuvre différents systèmes et stratagèmes pour lutter contre les tricheurs. Dans son blog post, Ubisoft revient donc sur différents points, sans non plus dévoiler l’intégralité des mesures pour éviter tout revers.

Approche de l’équipe d’R6 contre la triche

La lutte que mène Ubisoft contre les tricheries risque de durer aussi longtemps que Siege existera. Leur stratégie anti-tricherie est fondée sur trois principes fondamentaux :

  • Amélioration de la détection
  • Amélioration des protections érigées contre les tricheurs et les nouveaux systèmes de triche
  • Réduction de l’impact de la triche sur l’expérience de jeu

Indépendants les uns des autres, différentes équipes travaillent simultanément sur ces différents points afin de proposer divers angles d’attaques.

Historique de la lutte contre la triche 

Lorsque le jeu fut lancé en 2015, Ubisoft n’avait pas anticipé les aspects plus sombres de la passion pour Siege que développeraient certains des joueurs. Il n’avait pas préparé des protections contre l’injection de code, ce qui a provoqué une grande vague de tricheur, puisque tout le monde pouvait opérer des moteurs de triche. Mal organisé pour lutter contre cela, le studio c’est donc concentrer sur la détection des comportements frauduleux après coups, pour pouvoir sanctionner les joueurs responsables.

Aujourd’hui, ces deux pratiques restent au cœur de notre combat. Toutefois, il est devenu insuffisant de se reposer uniquement sur un système a posteriori, que ce soit pour limiter les désagréments subis par nos joueurs exposés à ces pratiques ou pour lutter et sanctionner les tricheurs. Nous avons donc décidé de mettre en place des mesures proactives pour développer notre système de protection contre les tricheries.

C’est alors qu’en 2016 BattlEye a rejoint la lutte contre les tricheurs. L’objectif de celui-ci était d’aider Ubisoft à améliorer et accélérer le système de détection proactive des tricheurs. En effet, BE ne bannit pas des joueurs en fonction de leurs statistiques ou de points de données. BE ne bannit que les joueurs qui utilisent des applications tierces, des scripts ou des macros de triche. Ubisoft utilise donc des points de données pour traquer d’éventuels tricheurs et faciliter par la suite la détection des systèmes de triche qu’ils utilisent dans BE.

En raison de sa popularité croissante, sa nature compétitive le système de rang et de récompense, Rainbow reste une cible pour les tricheurs. Cet état de fait incite le studio à continuer le développement de leur système de lutte contre les tricheries. Un système que vous trouverez présenté ci-dessous.


Données sur les progrès contre la triche

Les exclusions de tricheurs par BE ont crû régulièrement d’année en année (le nombre de sanctions prononcées en Année 4 n’est que partiellement représenté ici, la valeur réelle devrait être bien supérieure). L’objectif consiste à augmenter encore plus rapidement le nombre d’exclusions afin de suivre le nombre croissant de joueurs et la demande de systèmes de triche.

Comme vous pouvez le voir, en 2020 c’est pas moins de 47898 comptes qui furent ban. Ce chiffre ne va faire qu’augmenter durant l’année puisque le studio a multiplié les initiatives de lutte et les mesures préventives contre les systèmes de triches à venir.


Le futur de la lutte contre les tricheurs sur Rainbow

1 – Amélioration de la détection des pratiques frauduleuses

La lutte contre la triche ressemble à une course à l’armement. Il est nécessaire de s’investir constamment et évoluer afin de s’adapter aux évolutions ennemis. Même si la détection des pratiques frauduleuses ne pourra jamais être exhaustive, il est fondamental d’accroître la vitesse de réaction et améliorer la précision du système de détection. Vitesse et précision sont vraiment deux concepts fondamentaux et une connaissance précoce des modèles de détection devrait octroyer un avantage réel dans la surveillance et le suivi des tricheries.

Des modélisations de la détection vont nous permettre de repérer plus rapidement les nouvelles pratiques et des analyses télémétriques parallèles vont améliorer la précision de notre action.

1.1 – Utilisation des données pour modéliser et détecter plus rapidement

Les méthodes de détection utilisent l’analyse de données pour modéliser le processus de détection de nouvelles pratiques frauduleuses. Ces modèles offrent une meilleure visibilité sur l’évolution de la triche. Ainsi, Ubisoft peut  créer des outils plus rapides et plus simples afin de réduire notre temps de réaction et mieux identifier les tricheurs qui sont passés à travers les mailles du filet mis en place par BE. Ainsi les modèles permettront :

  • de mieux repérer les nouvelles vagues de tricheurs qui parviennent à contourner BE
  • de mettre en place un système de surveillance et de signalement
  • d’affiner l’examen des tricheries, d’améliorer les correctifs anti-tricherie ainsi que les mesures préventives
  • d’accélérer l’identification des tricheurs et leurs exclusions
  • d’accélérer et d’affiner les enquêtes diligentées contre les tricheurs tout en réduisant le nombre de faux positifs
  • d’accroître la réactivité contre les nouvelles pratiques et donc la détection et l’exclusion des tricheurs

1.2 – Amélioration de la coopération entre R6 et Siege

Une fois les données fournies par les modèles de détection analysées d’Ubisoft, le studio met en commun avec BattlEye pour renforcer son système de détection. Ainsi, il renforce les liens entre son modèles de détection et les systèmes de lutte contre les tricheries de BE, afin d’améliorer leur détection automatique et l’expulsion des tricheurs.


2 – Amélioration des protections et de la prévention

La triche est issue de la vente de systèmes de triche mis au point par des développeurs malveillants afin de répondre à une demande croissante de joueurs cherchant des raccourcis. Ces deux groupes d’individus sont des fléaux. En améliorant les protections contre les créateurs et les acquéreurs de systèmes de triche, le studio espère annuler les bénéfices qu’ils pourraient en retirer et les sanctionner sévèrement à chaque fois qu’ils essaient de contrevenir aux règles établies.

2.1 – Rendre la vie compliquée aux tricheurs

L’objectif est de rendre la vie des tricheurs aussi pénible, frustrante et compliquée que possible. Outre l’instauration du système à double authentification, le studio a commencé à mettre en place des conditions et restrictions. Et cela n’est que le début.

2.2 – Rendre la vie compliquée aux développeurs

Le système de lutte contre les tricheries idéal prévient les systèmes de triche avant leur création. Ubisoft essaie donc de réduire la durée de vie d’un nouveau système de triche en l’attaquant avant même qu’il soit déployé. En augmentant ainsi les coûts de développement et de maintenance des systèmes de triche, le studio espère réduire les gains potentiels générés par le développement de ces systèmes.

Au cours des prochaines semaines, nous allons déployer les fondations technologiques qui porteront notre effort visant à augmenter les coûts de développement et de maintenance des systèmes de triche.


3 – Réduction des failles et opportunités de triche et leur impact

Ces trois dernières années, Ubisoft a essayé de renforcer progressivement son système afin de consolider l’infrastructure de Rainbow Six Siege tout en améliorant à plus long terme la sécurité et les mesures de lutte contre les tricheries. Ces aménagements ne sont pas terminés et ils investissent de plus en plus de ressources pour minimiser les failles potentielles que les développeurs de systèmes de triche pourront exploiter. L’identification des failles et le développement de correctifs leur permettent de protéger les points faibles et de réduire l’impact des attaques en minimisant leurs conséquences sur les joueurs et leur expérience de jeu.

3.1 – Identification des vulnérabilités

Les développeurs de systèmes de triche exploitent les failles existantes. Ubisoft conduit donc régulièrement des programmes d’identification des failles avec le concours du département Sécurité d’Ubisoft. Ces évaluations aident à anticiper d’éventuels systèmes de triche ou d’autres failles qui pourraient être générées par des mises à jour.

3.2 – Corrections des vulnérabilités

Les vulnérabilités identifiées doivent conduire au déploiement de correctifs. C’est pourquoi, pour corriger la moindre faille, une des équipes se consacre au développement de correctifs et recherche d’éventuels points d’entrée futurs. À chaque fois que Siege a eu besoin d’eux, cette équipe polyvalente d’experts et de spécialistes a su apporter des correctifs. Ils ont développé la plupart des correctifs anti-tricherie comme les munitions infinies, la vitesse anormale, la téléportation,  ou l’exploitation des crash, etc.


Conclusion Ubisoft conclut se post avec ce message

Il est malheureusement impossible d’arrêter complètement les tricheurs. Mais en continuant à renforcer nos défenses, nous pouvons mieux protéger nos joueurs et leur expérience de jeu. Nous espérons que cet article a pu clarifier notre position sur la lutte contre les tricheries et sur les mesures que nous allons mettre en place.

Nous sommes préparés à mener une guerre d’attrition contre les tricheurs en tout genre et nous serons toujours attentifs à toutes les opportunités qui s’offriront à nous de renforcer notre ligne de défense. Bien que nous ne puissions pas révéler toutes les mesures que nous avons et allons développer, nous souhaitons souligner à nouveau notre volonté d’offrir à Rainbow Six Siege un environnement compétitif sain et équitable pour tous nos joueurs.

T'en penses quoi ?
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry
Rédigé par
Rédacteur en Chef et CM chez FPSNews, je suis le responsable de toute l'équipe et veille donc au bon déroulement de tout ce qui entour le site. Etudiant le jour et joueur la nuit, le site me permet de partager avec une communauté qui ne cesse de grandir ma passion pour les jeux vidéo.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments